LabCMO - Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur

Publications et présence dans les médias

Le LabCMO reçoit une importante subvention d'équipe!

Nous sommes très heureux d'annoncer que le LabCMO a obtenu une subvention de près de 338 000 $ sur 4 ans (2016-2020) auprès du Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC), via son programme "Soutien aux équipes de recherche". 

 

Lire la suite...

Twitter

Conférence-Débat : Les coulisses de l’Open Data : une histoire de l’ouverture des données

 

Le vendredi 28 mars 2014 s'est tenue une conférence-débat dans le cadre de la programmation hiver 2014 du LabCMO.

Présentée par Samuel Goëta, doctorant en sociologie à Télécom ParisTech, cette conférence-débat était l'occasion d'entrer dans les coulisses de l'Open Data afin de ‪mieux comprendre son historique et les changements des pratiques de travail des laboratoires et des administrations.‬

L'activité s'est tenue de 9h30 à 11h30, au local J-2615 (Pavillon Judith-Jasmin, UQAM). Elle était aussi diffusée en vidéoconférence avec l'Université Laval (Pavillon La Laurentienne, salle 1444).

 

Intervenant

Samuel Goëta est doctorant en sociologie à Télécom ParisTech. Il réalise actuellement un stage de recherche au LabCMO et au CIRST (de janvier à mai 2014). Ses recherches portent sur les enjeux politiques des technologies numériques de communication, en particulier la neutralité d'Internet, l’Open Data, les campagnes en ligne et les communautés dites virtuelles. Il a cofondé le chapitre français de l’Open Knowledge Foundation où il milite pour que l’ouverture du savoir et des données bénéficie à la société dans son ensemble.

Résumé

‪L’Open Data ou ouverture des données désigne la mise à disposition de manière publique, gratuite et proactive de données que chacun peut librement consulter, modifier et utiliser. En 2013, les dirigeants du G8 ont conclu que l’Open Data devait devenir la pratique par défaut des administrations des pays signataires. Samuel Goëta nous propose de revenir en arrière et d’étudier historiquement comment le mouvement Open Data est parvenu à s’imposer dans le débat public comme une revendication essentielle de transparence, d’innovation et de modernisation des administrations. Il se penchera en particulier sur les transformations que l’ouverture massive des données en science a provoquées dans des disciplines comme la génétique, la botanique ou l’astronomie. Il évoquera aussi l’influence sur l’Open Data de mouvements connexes comme ceux du libre accès aux publications scientifiques (Open Access), du logiciel libre et de la liberté de l’information. La démarche proposée par Samuel Goëta consiste à aller regarder dans les coulisses du mouvement Open Data pour mieux comprendre comment l’ouverture des données a progressivement changé les pratiques de travail des laboratoires et des administrations.‬